• • TRADUCTION : INTERVIEW POUR GQ MAGAZINE

    • TRADUCTION : INTERVIEW POUR GQ MAGAZINE

    Nicki Minaj France vous offre la traduction INTÉGRALE de l'interview de Omeeka pour le magazine GQ. L'interview a été traduite par Alyssa, une de nos traductrices.

    « Après deux grosses disputes et un impact social hors de contrôle, Meek Mill et Nicki Minaj ont malgré tout réussi à se réconcilier (et à avoir l’air super cool par la même occasion). Allez donc jeter un œil à leur premier shooting photo ensemble : PHOTOS (Photos par Ellen Von Unwerth).

    Meek Mill et Nicki Minaj sont le couple que le hip-hop a toujours voulu. Bien qu’ils soient sans arrêt comparés à Jay-Z et Beyonce, Jay et Bey sont plutôt considérés comme les ambassadeurs des Etats-Unis désormais. Ainsi, chaque jour avec Meek et Nicki est comme Solange Knowles et l’ascenseur de Jay-Z : fougueux, spontané, imprévisible et facteur d’attaque cardiaque publicitaire.  

    Avec des tweets et des billets qui coulent à flot, nous nous sommes rangés avec les Bonnie & Clyde de 2015 pour faire taire leurs haters une bonne fois pour toutes.

     

    GQ: C’est sans doute une question un peu bête, mais à quel point votre relation est-elle normale ?

    Meek Mill: Très anormale. Ce n’est pas du tout normal. Qu’en pensez-vous ? 

    Nicki Minaj: Je pense vraiment que nous avons une relation toute à fait normale en dehors des caméras. Nous sommes comme tous les autres couples. Nous évoluons comme couple, comme personnes et comme êtres humains, mais nous avons nos carrières. Et je pense que la seule chose qui fait de nous un couple “anormal” c’est que nous sommes des artistes connus, ce qui est probablement pas normal. Mais en dehors de ça, nos sentiments sont complètement normaux. Genre, si je devais parler à une centaine de filles maintenant par rapport à ce qu’elles vivent avec leurs copains, nous aurions sûrement les mêmes choses à dire.

     

    GQ: Quel est votre couple idéal ?

    MM: Je ne sais pas trop. Plusieurs couples. Alicia Keys et Swizz Beats. Jay-z et Beyonce. 

    NM: J’adore Alicia et Swizz car ils ont tous les deux les peids sur Terre. Nous sommes déjà amis avec eux, mais aussi avec Bey et Jay. Et eux-mêmes sont amis aussi. On les admire et on les respecte. C’est évident. J’aime aussi beaucoup sortir avec mes meilleures amies et les amis de Meek, nous le faisons tout le temps. C’est amusant, on se rassemble, on joue à Action chiche ou vérité et on fait aussi des trucs débiles et fous. Nous n’avons pas besoin de fréquenter des personnes connues pour s’amuser.

     

    GQ: Te demande-t-il souvent de… 

    NM: M’embrasser ? 

    GQ: Oui. T’embrasser.

    NM: Tout le temps.

    GQ: Eh bien il pourrait donc t’embrasser là, maintenant, sans prévenir ? 

    MM: Sans doute. (rires) 

    NM: En fait, j’adore l’embrasser. C’est ce que je préfère quand je suis avec lui, ça peut paraître bizarre. J’étais là, genre « Oh, tu viens de me demander si tu pouvais me noyer de bisous », et c’est contagieux parce que j’avais l’habitude de lui demander si je pouvais l’embrasser au début. J’adore l’embrasser. J’adore sentir ses lèvres.

    C’est à ce moment que Nicki lance un regard à Meek comme si elle était la femme d’un marine et le revoyait pour la première fois après son retour de la guerre. Le genre de regard qui mènerait droit à quelques câlins sous la coquette si je n’étais pas là. Heureusement, Nicki continue à parler.

    MM: Oui, et ne voudriez-vous pas embrasser Nicki toute la journée vous aussi ?

     

    GQ: Vous êtes tous les deux en tournée en ce moment. Ce qui veut dire que vous passez énormément de temps ensemble. Redoutiez-vous ceci par rapport à votre relation encore toute neuve ? 

    NM: J’attendais que ça. 

    MM: Moi aussi je n’attendais que ça. C’est une nouvelle expérience. 

    NM: J’étais en tournée en Europe et il n’arrêtait pas de dire “Quand reviens-tu ? Quand rentres-tu ?”. Ce n’est pas la même chose. Mais en même temps quand nous travaillons et que nous ne sommes pas physiquement ensemble, ça ne fait que faire monter la hâte de le voir une nouvelle fois. Maintenant que nous sommes ensemble en tournée, c’est comme un rêve qui devient réalité. Sous plusieurs points de vue.

     

    GQ: Vous avez l’air d’avoir tous les deux de fortes personnalités. Comment c’était au début, pour se comprendre l’un l’autre ?

    MM: On se comprenait, tout simplement. On s’est apprécié. On s’est compris. Et une fois que l’on avait appris à se comprendre, c’était facile, tout était logique.  

    NM: Les gens me disent souvent qu’il faut un type d’homme bien particulier pour vivre avec une femme ayant sa propre personnalité, et que ça demande aussi un type d’homme particulier de ne pas se sentir en insécurité à cause de la personnalité indépendante d’une femme. Vous voyez ? En fait, une des choses qui a faites que j’aie voulu être avec lui est le fait que l’on passait beaucoup de temps à parler, et que j’avais l’impression que ça ne le dérangeait pas que je sois moi-même, comme une artiste et comme une femme. Evidemment, je suis une femme de caractère sur beaucoup de points… Mais je ne suis pas forte de caractère sur tout. Je n’ai pas envie de passer pour un super-héros, parce que je n’en suis pas un, mais je sais qu’il faut un genre d’homme spécial pour ça. Et le temps me dira si Meek fait partie de cette catégorie d’hommes, parce que ce n’est pas facile d’en être un.

     

    GQ: C’était facile de draguer Nicki ?

    NM: Non. Mais je respecte le fait qu’il ait voulu essayer. Au début où il pensait qu’on pouvait se mettre ensemble je n’arrêtais pas de lui dire non. Je pensais qu’il n’était pas prêt. Mais il a un mental d’acier et il a su me convaincre. 

    MM: Tu m’as apprécié… Je n’avais pas besoin de te convaincre. (rires) 

    NM: Mais par rapport à la relation ? Je ne pensais pas que tu étais prêt. J’avais un peu d’appréhension.

     

    GQ: Meek, comment attire l’attention d’une femme comme Nicki ? 

    MM: Je ne sais pas. Je dirai qu’il faut être soi-même. J’aime être moi-même.  

    GQ: Meek, c’est des conneries. Allez, dis-nous ton secret !

    MM: Sérieusement : que voulez-vous que je dise ? J’ai été moi-même, voilà comment j’ai réussi. 

    GQ: Tu l’as emmenée dans des endroits particuliers ? Tu as eu un comportement particulier ?

    MM: On a fait tout ce que les gens aiment faire avec leur petite amie. On fait la même chose que les autres, c’est tout. 

    NM: C’est quoi ton secret, chéri ? Tout le monde veut savoir. 

    MM: Mais je sais pas ! Vous voulez que j’invente une réponse ? Je l’ai appréciée, je l’ai aimée et je pense qu’elle m’a aimée aussi. 

    NM: Qu’est-ce que tu aimes chez moi ? 

    MM: Le fait que tu sois dynamique. Que tu fais ta petite vie tranquille. Les gens n’ont pas vraiment de copine qui en fait plus qu’eux ou du moins la même chose. J’aime les filles qui sont énergiques, qui prennent les devants. Nicki est géniale, elle est super mignonne et parfois mauvaise comme le Joker. Elle est ambitieuse aussi. Que voulez-vous d’autre ?

     

    GQ: Vous avez tous les deux un entourage très proche de vous. L’un d’entre eux était opposé à votre couple ? 

    MM: Pas de mon côté. 

    NM: Certains pensaient que professionnellement ça n’irait pas. La seule personne oppose à mon couple était ma mère. Elle le connaît seulement de ce qu’on en voit publiquement, dans les médias. Maintenant elle l’a rencontré, et elle veut seulement être sûre que c’est un bon gars. Elle me surprotège. Ce que les gens ne réalisent pas c’est que j’ai eu seulement 3 copains dans ma vie. Je n’ai jamais dragué personne… Je n’ai pas beaucoup d’expérience dans le domaine donc ma famille a réagi un peu du genre « Quoi ? ». C’est une grosse étape, parce qu’ils n’ont connu qu’une seule chose sur les dix dernières années. Même mon pasteur, qui est comme une deuxième mère pour moi, avait peur. Tout le monde avait peur. Ces femmes avaient peur pour moi parce que quand j’aime vraiment quelqu’un, je me laisse aller et je laisse tout faire. Et je pense qu’il est tout simplement naturel pour une mère de chercher à être sûre que je ne me précipitais pas.

     

    GQ: Quand a commencé la drague ? Pas la relation, la drague.  

    MM: Il y a un an, plus ou moins. Je ne saurai pas trop dire. 

    Nicki frappe gentiment Meek.

     

    GQ: Nicki, quand as-tu réalisé que tu l’aimais vraiment et que ce n’était plus seulement une attirance ? 

    NM: Uh oh, je me souviens. Quand il est venu à Los Angeles et que nous parlions seulement de rap, de Kendrick et de choses comme ça. J’étais genre « Ouaaais tu dois faire ci, tu dois faire ça ». 

    MM: Elle me disait de tout faire péter. 

    NM: Ta gueule. Je lui disais simplement d’être confiant en tant qu’artiste parce que j’appréciais sa musique. Et puis il est venu à Los Angeles et nous sommes allés au studio et ensuite je ne l’ai pas vu pendant très longtemps. Nous avons tourné une vidéo et je le trouvais plutôt cool à ce moment-là. Par rapport au fait d’une relation sérieuse et d’aller plus loin avec Meek... Quand il est allé en prison j’ai été seule à la maison, ça a été difficile pour moi mais aussi pour lui. 

    GQ: Pourquoi étais-tu seule ? Qu’est-ce que ça veut dire ? 

    NM: Euh… 

    GQ: Par rapport à ton ex ?  

    NM : Tout à fait. C’était étrange pendant ce temps où j’étais seule. Et j’ai fini par lui dire… C’était assez drôle, car le jour où Meek est allé en prison, j’ai pensé à lui la veille. 

    MM: Elle avait déjà des sentiments pour moi je pense. 

    NM: J’ai pensé à lui le jour d’avant car j’ai vu un de ses Tweets, et j’ai pensé qu’il avait besoin de quelqu’un pour qu’il se sente bien. Du coup, quand Meek a été en prison, j’étais triste et déçue. J’ai été voir certains de ses proches pour leur faire savoir que j’attendais avec impatience qu’il rentre. Ils lui ont dit, et il leur a demandé de m’appeler en son nom. Et je me souviens, j’étais appuyée sur mon balcon, au téléphone avec Meek jusqu’à ce qu’il commence à faire sombre. Je lui ai dit que j’avais un problème. Ca a été une longue conversation.

     

    GQ: Donc, en résumé, tu as chopé la fille rêvée de beaucoup de gens grâce à a prison Meek… Tu ne veux vraiment pas nous dire ton secret ?

    MM: Non, faites-vous à l’idée que je suis simplement resté moi-même. Restez vous-mêmes et de grandes choses arriveront.  

    NM: On a simplement passé énormément de temps à parler que j’avais une sacrée connexion mentale. C’était dingue, on s’est tellement rapprochés.

     

    GQ: Quelle est la plus grande erreur de jugement sur votre couple ?  

    NM: Ensemble, je pense que notre plus grande erreur a été au début, quand les gens pensaient qu’on était ensemble et que c’était pas sérieux, qu’on était sorti de nulle part. On était amis depuis longtemps et c’était quelqu’un à qui je pouvais me confier. Rien de ce que nous faisons n’est pour la télé. Ma décision d’être relativement publique sur ma relation date d’avant que je rencontre Meek. J’étais dans une autre relation et je disais qu’après mon troisième album je ne ferai plus attention à ce que les gens pensent. Je serai publique par rapport à ma relation. Et voilà, je suis avec un nouvel homme. Au début, quand je suis arrivée dans le monde de la musique, on m’a dit qu’on ne pouvait pas se permettre de dire que tu étais dans une relation, parce que les compagnies de disques disaient que cela ne rendait pas attractif aux yeux des gens, et surtout des hommes. Alors ne le dites pas. Parce que vous le faites pendant 10 ans et ça devient quelque chose que vous vous sentez obligés de dire. C’est assez difficile de sortir de ce « cocon ». Je me suis juste dit « Hey, je suis sur le point de sortir un nouvel album, je m’en fous maintenant ». Je suis dans une relation, voilà, et j’avais l’intention de le faire bien avant de me mettre avec Meek, c’est là que c’est différent. L’industrie de la musique est différente. Les gens se moquent de savoir si vous êtes en couple ou pas, sauf au début où cela importe. Regardez Janet Jackson. Les gens ne savaient pas qu’elle était mariée depuis 9 ans. C’était taboo au début. Je n’avais plus envie de cacher cette partie de ma vie.  

    MM: Les gens qui pensaient que l’on faisait semblant. Ca me semblait dingue. Je ne suis pas célèbre pour faire le mariole ou mentir en public pour me donner une meilleure apparence auprès des gens, vous comprenez ?  

    NM: Mais aussi, depuis combien de temps ce garcon poste des tweets sur moi ? 

    MM: 5 ans ! 

    NM: Vrai.  

    GQ: Mais beaucoup d’hommes te tweetent, Nicki.

    MM: J’aurai pu choisir pas mal de rappeurs sur lesquels tweeter. J’ai tout un rap à propos de Nicki. Toute la ville de Philadelphie le sait. Si elle faisait un concert ici, ils la lui chanteraient.

     

    GQ: Vous avez eu un grand moment Twitter. Nicki, tu dis avoir été snobée par les VMAs. Meek, tu as dit que Drake n’écrivait pas de lui-même ses chansons. C’est assez controversé. Des regrets ? 

    MM: Je m’éloigne de tout ça. Je suis juste un peu tare. 

    NM: Et c’est ce que les gens ne comprennent pas. Meek est un bâtard. Je ne serai sans doute pas toujours d’accord avec ce qu’il dira. 

    MM : Elle n’aime pas ça du tout. Peu importe à qui je parle. 

    Pour être honnête et pour l’enregistrement : pour la plupart des gens, ‘Anaconda’ n’aurait pas seulement dû être nominé, mais aussi susceptible de gagner un VMA pour le clip video de l’année.

    NM: Je suis très contente d’avoir tweeté sur les VMAs, parce qu’”Anaconda” a eu un gros impact sur les gens, et qu’il ne pouvait pas ne pas être nominé. Quand les filles de la pop vivent ce genre de moment, elles sont nominées pour chaque award, et elles gagnent. Et j’ai été heureuse de voir que les gens ont parlé pour moi. Ils ont parlé dans les médias pour approuver ce que je disais. Taylor Swift a appelé et tout va bien maintenant. Elle n’a pas vu l’impact. On a parlé. On s’est arrangées. Elle m’a appelée pour en parler, et je lui ai dit que je ne viendrai jamais lui chercher des problèmes. Ensemble on s’en sort bien. Je voudrai remercier Dieu et mes fans, et SES fans. On ne doit rien faire de mal aux gens sans raison.  

    MM: Et bien sûr vous savez bien que Meek ne regrette jamais rien ! »

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :